Photoblog de Caroline MOUREAUX, Photographe

Le site officiel : www.caroline-moureaux.com

Archive for the ‘Scène’ Category

Tout sur Jamel…

leave a comment »

Après une 1ére partie assurée par Malik Bentalha, c’est au tour de Jamel de fouler des pieds la scène du Phare.

C’est un Jamel survolté qui a fait le show, n’hésitant pas à biser un spectateur tout en lui envoyant une volée de vannes au passage… un Jamel qui a pris le temps de personnaliser son show en adaptant ses sketchs à la ville de Chambéry. Ainsi, il s’étonnera de nos montagnes et de moyens de locomotion inhabituels ( il a croisé des luges cet hiver à Chambéry lors de fortes chutes de neige…), et de lieux d’habitation saugrenus, des maisons au sommet des collines, comme il n’en avait pas vu depuis Heidi… « Vous avez embauché personne à l’urbanisme à Chambéry ? »…
Il comparera les oiseaux du centre ville de  Chambéry, « qui donnent envie d’être amoureux, ils ne chantent pas, ils roucoulent » ; à ceux de Chambéry-le-Haut, qui sont comme les employés de France Télécom, et ont juste envie de se suicider…

Beaucoup de vérités, et un spectacle autobiographique comme nous l’annonçait le titre « Tout sur Jamel ». Son enfance, adolescence, LA renontre avec « la femme de sa vie » comme il dit, le choc des cultures lors de la rencontre des belles-familles, son petit Léon…

Désormais père de famille, Jamel cabriole avec intelligence autour de thèmes finalement pas si légers : religion, politique, inégalités sociales « j’vais vous venger, les pauvres ! », hurle-il à l’attention du public qui n’a pas pu s’offrir le premier rang.

En coulisses, il y a toute une famille réunie… une famille d’amour, une famille d’amis, quelques-uns du Jamel Comedy Club.
Les enfants jouent au ballon, on rit beaucoup par ici. Mais les images ne sont pas les bienvenues dans cet « after ». Je respecte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Written by carolinemoureaux

15 avril 2011 at 14:27

Une petite saga africaine…

leave a comment »

Un charmant espace au milieu des incisives… on appelle ça « les dents de la chance » paraît-il… la première rencontre fut un beau et éclatant sourire !

Un sourire et des yeux qui pétillent avant d’entrer sur scène. Et puis, au son des 1éres notes qui résonnent, le troubillon et les petits déhanchés s’enchaînent. L’ambiance est « caliente », la saga africaine fait son petit effet…

Très chouette spectacle… très belle rencontre, toute simple, humaine.
Et… merci pour le sourire !

A noter, une 1ére partie fort sympathique… avec le groupe « Flow ». Bien jolie découverte, merci m’ssieur-dame !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Written by carolinemoureaux

9 avril 2011 at 23:47

Femmes des années 80…

leave a comment »

Quelques images valent mieux que quelconque commentaire…

Parenthèse néanmoins pour ce bel échange avec un collègue photographe qui pratique et partage de mêmes idées sur le métier de photographe. J’en reparlerais plus longuement lors d’un prochain article, mais la profession se meurt… de part des pratiques stupéfiantes qui se normalisent…

Le coup de gueule… prochainement !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Written by carolinemoureaux

30 mars 2011 at 11:53

Finalement, ce n’est qu’une histoire de planète…

leave a comment »

Rencontre avec Paul Dewandre, ce soir au Phare, qui nous livre une approche théâtrale du best-seller ‘Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus’ de John Gray. Rencontre souriante et très simple. 

Au programme, une véritable thérapie de couple. Ou comment apprendre à communiquer avec sa moitié lorsqu’on ne parle pas du tout le même langage…

 Découvrez d’autres  images en cliquant ici…

On the road again…

leave a comment »

Rencontre avec un personnage. Poète, musicien, contestataire, écorché, artiste, amateur de vodka, danseur, humain, que dis-je… humaniste.

Une soirée rythmée, salsée, revendicante, nostalgique.
Un grand homme, qui se laisse photographier, sans chi-chi. Et qui permet de croire, encore, que tout est possible !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Written by carolinemoureaux

19 mars 2011 at 17:02

2010 : Une année plein « PHARE »

leave a comment »

Written by carolinemoureaux

6 mars 2011 at 19:48

Jouer à la souris…

leave a comment »

Il y a des artistes plus faciles à photographier que d’autres…

JMB fait partie de ceux qui n’aiment pas l’objectif. Je le rencontre avant le show, et ma mission de la soirée m’est donnée : me cacher. Je ne pourrais l’approcher à moins de 50 mètres durant le pestacle, car s’il voit l’objectif, rien ne va plus. On m’autorise une place à la régie… bof. Loin, trop loin…

Je gruge et me positionne en hauteur… afin de pointer en plongée sur la scène…
Pas simple.

Le Phare est beau… on a sorti les petits plats dans les grands. Le déambulatoire est garni de petits encas… pour le plaisir des yeux en ce qui me concerne !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Written by carolinemoureaux

12 février 2011 at 12:22

On ira… où tu voudras, quand tu voudras…

leave a comment »

Aaaah… les ballades de Joe résonnent fort ce soir avec le spectacle « il était une fois Joe Dassin »…

En passant par les Daltons, et les Champs Elysées, la totalité de son répertoire est interprêté.
Joli show.

Zaï, zaï, zaï, zaï…

Plus de photos sur le site du Phare.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Written by carolinemoureaux

10 février 2011 at 22:25

Pari réussi ;-))

leave a comment »

Written by carolinemoureaux

9 février 2011 at 10:40

La tendresse des fous…

leave a comment »

Le temps d’une soirée, le temps d’une répète’, le temps d’un concert… et d’un verre de Bordeaux.

Joli partage avec Da Silva et ses musicos… On me fait confiance, et me laisse entrer dans un univers très personnel. Une ambiance velours rouge râpé, un univers de loups enragés tendres et passionnés.

Écorchés vifs aux cœurs légers… la tendresse des fous, comme l’indique le nom de cette tournée…

Un vrai régal de jouer à la petite souris, d’être là sans être vue ou du moins sans faux-semblant.

Merci pour Le Carnaval…
Et pour le plaisir de photographier sans tabou ni interdit.

Le Carnaval par Da Silva

« L’ absence comme une soeur,
 la plus fidèle des compagnes,
 ma cavalière d’honneur…
Si la vie est terrible,
les journées peuvent être…
si belles. »
 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Written by carolinemoureaux

20 décembre 2010 at 19:59