Photoblog de Caroline MOUREAUX, Photographe

Le site officiel : www.caroline-moureaux.com

Posts Tagged ‘Chambéry

Clowneries…

leave a comment »

C’est en ce moment même sous chapiteau ! Courez-y !

WEB_4788_Copyright_Caroline_MOUREAUX

Le Chapiteau Théâtre Compagnie a installé une nouvelle fois son chapiteau au Carré Curial de Chambéry pour monter une des œuvres les plus connues du poète et écrivain roumain Matéi Visniec : Petit boulot pour vieux clown.

Réunis par hasard après des années de séparation pour répondre à une annonce d’embauche, Nicollo, Filippo et Peppino attendent d’être reçus. Ces vieux clowns autrefois amis se remémorent alors le temps de leur « splendeur », et évoquent les souvenirs communs et les rêves partagés. Mais la joie des retrouvailles fait bientôt place à la rivalité car le théâtre n’offre qu’un  « poste de vieux clown »… Dans cet espace « sans fenêtre », nous voici confrontés à la petitesse humaine : querelles, trahisons et coups bas…

La vieillesse semble prisonnière de cet espace clos. En témoignant de l’heureuse époque qu’ils peuvent aujourd’hui seulement envier en écoutant la fanfare du cirque passée au loin, Visniec fait écho à sa propre vie et nous montre bien la frustration de l’artiste vivant sous la censure communiste. Matéi Visniec quitta effectivement sa Roumanie natale en 1987 en demandant l’asile politique en France.

Lucia Pozzi, qui était déjà à la baguette de « La Cantatrice Chauve » l’an passé, offre à ses spectateurs une mise en scène dont elle a le secret : entre rires et larmes. On en ressort chamboulé et partagé par le cynisme d’un monde de rivalités toujours d’actualité, mais le plaisir, ultime, de ces 3 clowns à jouer ensemble.

Du 26 mars au 7 avril, sous chapiteau (Carré Curial)
Du mardi au samedi à 20h30, le dimanche à 17h.

Publicités

Written by carolinemoureaux

28 mars 2013 at 18:16

Epoustouflante…

leave a comment »

IMG_3494_Copyright_Caroline_MOUREAUX

Dans la série, « je ne veux pas que mon amoureux rencontre cette personne », je vous présente Véronic DiCaire…

Elle a tout. Vraiment tout (quoique je suis sûre que son petit orteil droit est un peu déformé… ) !
Un sourire qui illumine son petit minois, la jolie blonde a de l’humour, de l’esprit et même du talent ! Accessible, simple, souriante… avec un petit accent québécois qui ne gâche rien.

Un « one wo-man Show » décoiffant… Une quarantaine de voix en une seule !
En passant de Piaf à Rihanna, son répertoire est large.

Chanter, jouer, faire rire, Véronic DiCaire nous a offert un sepctacle de variété complet et divertissant.

Je suis sous le charme…

« Chéri, tu fais quoi ce soir ?
Tu restes à la maison, hein ?… « 

IMG_3483_Copyright_Caroline_MOUREAUX 

Plus d’images, c’est ici.

Written by carolinemoureaux

21 novembre 2012 at 12:43

Tryo, le retour…

leave a comment »

Cela faisait 3 ans qu’on les attendait. Ils avaient promis de revenir suite à leur premier concert au Phare en 2009… promesse tenue, jeudi soir, avec près de 2400 spectateurs qui étaient également au rdv. Une ambiance rock métissé pour le groupe Tryo qui n’a pas pris une ride et n’a pas perdu son caractère festif.
Le public connaît les chansons par coeur et se déchaîne pour montrer sa joie. Plaisir que lui rend bien le groupe, tant celui-ci est à l’aise sur les planches. Tryo récole ce qu’il a semé tout au long de son histoire. Le groupe n’hésite pas à aller rencontrer son public au coeur de la foule grâce à une scène movible. Les rappels n’en finissent pas et Tryo ne veut plus partir : « on est comme à la maison ici » !

Chambéry, « ville de montagnes et de Génépi » comme ils se plaisent à le répéter, est désormais ancré dans le coeur de nos artistes.

Plus d’images, c’est ici !

Written by carolinemoureaux

27 octobre 2012 at 14:40

Boulevard des Airs

leave a comment »

Petit post consacré à la découverte d’un groupe – Boulevard des Airs – venu le temps d’une 1ére partie investir la scène du Phare.

Une première approche plutôt décontractée à l’arrivée dans les lieux, ça discute, ça sourit, ça s’éparpille… forcément, ils sont une petite dizaine et rassembler la troupe au complet me parait un vrai petit challenge perso. Après un petit rush vidéo, et leurs balances terminées, je prendrais place en devant de scène afin de découvrir davantage ce qu’ils ont « dans le bide » !
Me voilà bien surprise, par une musique « cuivrée », délicieuse et une énergie juste débordante.

La lumière est faible, très faible, trop faible… et les bougres, bon dieu, qu’ils sautillent !!!
Malheur que les prises sont difficiles, mais bonheur : ils donnent. Du sourire, de la chaleur, de l’énergie ! Une vraie bouffée d’air(s)…

Pour découvrir d’autres images, c’est ici !

Written by carolinemoureaux

26 octobre 2012 at 14:16

L’Expo !

leave a comment »

 

C’est en ce moment ! 

 

Mickaël… sort de ce corps !

leave a comment »

J’ai des tas de reportages à vous faire découvrir…

Mais mon activité photographique va bien, très bien, trop bien… et je n’ai plus le temps de m’occuper de mes canaux de com’ et de partage. Je cours, je cours, je cours… tel un petit furet aux travers de diverses commandes photo, avec une météo capricieuse n’arrangeant pas mes plannifications !

Alors, juste pour vous faire patienter, avant de partager avec vous  tout plein de nouveautés, voici la révélation de la soirée de la veille…

Le Thriller live… La célébration du King of the Pop.
Un petit public (700 personnes) mais composé de vrais fans qui sont venus faire revivre la légende.
Dès les premiers morceaux, le public est déjà debout. Le show commence par les Jackson 5 qui entonnent « ABC » avec leur pantalon en pattes d’éléphant, se poursuit par les Jacksons en tenue disco par « Shake your body » pour s’épanouir enfin dans un feu d’artifice sans fin de hits des années solo de la pop star : « Beat it », « Thriller », « Bad », « Billie Jean », etc.

Un spectacle étourdissant de plus de 2 heures réunissant danseurs, chanteurs et musiciens en live pour la célébration de LA légende de la Pop.

Mickaël…
Sort de ce corps !!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Written by carolinemoureaux

19 mai 2012 at 15:41

Si on chantait…

leave a comment »

Cette voix tremblante là, je la reconnaitrais entre 1000…

Après avoir tournoyé et m’être fait écraser les orteils durant mes jeunes années, pour des rocks acrobatiques inégalables au bras de mon frangin, aux sons rythmés  de « Lili voulait allait danser », ce sont d’innombrables souvenirs qui ont été bercé par sa multitude de tubes qui me reviennent en mémoire.

Ce soir, je redécouvre ces airs connus différemment. Il y a cet orchestre symphonique d’abord. 40 musiciens venu accompagner Julien Clerc, qui nous ont offert un spectacle inédit où l’ensemble de ses grands standards, ainsi que ses toutes dernières chansons, ont été réorchestrés.

Et puis, il y a l’âge, le temps qui traîne, défile… qui nous rappelle à quel point ces moments passés sont d’une richesse rare. Ce n’est rien, tu le sais bien, le temps passe, ce n’est rien…

Nostalgique ? Peut-être. Mais un régal de rencontrer le personnage. Qui malgré une première approche rieuse sur un parking surbooké, n’a pas besoin de trop de mots pour afficher sur son visage, un sourire éclatant et révélateur de son plaisir d’être là.

2000 spectateurs, un répertoire où l’on a que l’embarras du choix et 3 rappels que le chanteur offre avec plaisir à son public. Un orchestre classique qui sonne pop en cette soirée au Phare…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Written by carolinemoureaux

10 mars 2012 at 16:17