Photoblog de Caroline MOUREAUX, Photographe

Le site officiel : www.caroline-moureaux.com

Posts Tagged ‘photographe

Je n’aime pas le poisson.

leave a comment »

Une fin d’année 2012 en « dents de scie »… il y a des poissons qu’il ne vaut mieux pas croiser lorsque l’on part faire de la plongée sous-marine dans la mer des caraïbes…

Episode un peu rocambolesque, opération du pied la veille d’une prestation, indémnités qui ne suivent pas (les artisans ne sont vraiment pas aidés en France… c’est une parenthèse, et point le sujet de cet article mais il fallait le dire), il y a les clients qui comprennent, et les autres… Des heures de téléphone, de morphine, de téléphone, d’essais de « solutionnage », de téléphone, de collègues qui dépannent, de téléphone, de kiné, de tentative de prises de vues en béquille, de rires, de coups de bourdon, de neige, que dis-je : de montaaaaagnes de neige à franchir en béquille !… bref, fin d’année 2012 et début d’année 2013 avec de beaux imprévus quotidiens.

Tout va mieux, et je peux reprendre un rythme désormais plus normal.

Pendant ce temps-là, je n’ai pas chomé, mais je n’ai pas partagé avec vous mes péripéties photographiques quotidiennes. Je me rattrape.
Il y a les prestations photographiques des évènements du Phare visibles ici, et d’autres beaux projets en cours de finalisation, dont je vous parlerais très prochainement.

Merci aux messages, coups de pouce, clients compréhensifs, belles ondes envoyées de ça et là.
J’ai tout pris, en plein coeur, et je vous en remercie.

Belle suite à nous.

 

Publicités

Written by carolinemoureaux

8 janvier 2013 at 13:33

Le début de la gloire M’ssieurs-Dames ! ;)

with 3 comments

La presse en parle…
La Vie nouvelle – Edition du 15 novembre 2012

Written by carolinemoureaux

20 novembre 2012 at 20:43

La Belle Soirée #3

leave a comment »

Cette soirée là s’appelle La Belle Soirée… et pour cause…

C’est la 3éme édition. Un plateau d’artistes, dans le cadre majestueux du théâtre antique de Vienne. Une soirée au rythme des découvertes.

Citizens, tout d’abord : belle énergie et beau contre-jour pour une presta photographique qui s’annonce corsée avec ce plein soleil qui arrive du fond de scène. Puis, la lumière du jour s’apaisera pour laisser place à une Catherine Ringer en pleine forme. Le soleil de cette soirée c’est elle ! Un véritable monstre de la scène. Elle n’a pas une énergie, mais plusieurs, qui cohabitent… à la fois rock’n’roll, touchante, gaie, ensoleillée, rageuse… un cocktail de vitamines – noires-blanches-grises – un véritable hymne à la vie, à l’amour. C’est accompagnée de son fils Raoul Chichin, qui reprend avec brio les tubes d’un papa parti bien trop tôt, qu’elle reprend les tubes des Rita qui obligent nos petons à cogner les pierres du théatre antique…

Puis, c’est un véritable travail de fourmis qui se déploie  à ciel ouvert avec un changement de scène remarquable… les petites mains travaillent, et elles le font bien.

Et c’est au tour de la poupée…
Un sourire en guise de mot d’accueil, qu’on ne s’y trompe pas : la petite silhouette aux allures de petite fille sage est une grande au caractère bien affirmé. Un visage de cire et des yeux trop grands pour elle : elle a 2 pastilles rondes d’un bleu éclatant qui témoignent de sa passion et de son enthousiasme d’être ici. Une voix cristalline et ample dans un tout petit corps… Bluffée, je suis bluffée…

Tout simplement jolie, non de sa plastique ma foi frôlant la perfection, mais de son énergie et de son naturel enthousiasme.
Selah Sue, c’est une étoile qui monte, qui monte…


Et encore merci à mes partenaires de soirée… et à toute la bourgeoisie qui boit du champagne…

Written by carolinemoureaux

2 août 2012 at 17:14

L’état français comme fossoyeur de la photographie…

leave a comment »

Placardées dans le métro de Londres, des affiches ont fait la promo des plages françaises de Bretagne et Normandie. Sympa. Sauf que la photo montre… une plage d’Afrique du Sud ! Oups.   

Pour rappel de l’actu : l’agence de Développement du Tourisme en France, Atout France, est la risée des journaux britanniques. Elle a financé une campagne de publicité en Grande-Bretagne pour un montant de
716 000 € et se retrouve avec des affiches, placardées dans le métro londonien, montrant une plage d’Afrique du Sud pour illustrer une plage du nord de la France !

Cette histoire illustre, une fois de plus, le manque de compétence professionnelle de certains communicants et le mépris avec lequel ils considèrent l’image photographique en illustrant leur campagne de visuels à bas coût (7€ pour ces photos piochés dans des photostocks).

Vous allez me dire, qu’on est dans le monde de la pub… et que tous les excès sont permis. Le mensonge (plus vendeur peut-être ?) l’est donc également… Est ce que c’est le devoir de Atout France (un organisme public) de tromper son monde en validant des images fausses ou truquées ?? On se moque, non seulement des lecteurs de cette campagne, mais aussi des acteurs du tourisme des sites considérés, et bien entendu des photographes professionnels qui auraient pu travailler pour cette entité. Ah oui, le budget total de la campagne est de 716 000 €… Sur la base des prix ci-dessus, en étant super optimiste, vu le nombre de photos utilisées, l’investissement photo doit représenter dans les 1% du budget. C’est une campagne reposant avant tout sur la photographie, qui doit donner envie de boucler sa valise pour foncer voir les mangeurs de grenouille…

Bref… belle valorisation de notre métier.

Je vous conseille l’article de Philippe Durand qui révèle le trucage des autres visuels de la campagne ici.
Et pour finir, toutes mes excuses au photographe indépendant habitant la Manche qui est en train de se suicider en lisant ces lignes…

Plus d’informations ci-dessous:

Sur le blog de Ouest France
Sur le site du Telegraph

Written by carolinemoureaux

13 avril 2012 at 07:23

I still loving youuuuuuuuuuuuuu…

with 2 comments

Pour ne rien vous cacher, j’avais déjà rencontré le groupe il y a 3 ans pour l’inauguration de l’Axone à Montbéliard (le plus grand équipement culturel et sportif entre Dijon et Strasbourg), où Scorpions avait déjà joué à guichets fermés. Je me rappelle avoir déjà été bluffée par leur pêche.

Ce soir, c’est le Phare qui leur a concocté une bien jolie scène et qui avec ses 6100 spectateurs,  bat le record de remplissage de la salle. Avec un tel accueil,  le groupe a relevé le défi et nous confirme qu’il n’a rien perdu de ses années Rock…

Pass « all access » ce soir… portes ouvertes des « dessous » de scènes, et véritable régal d’être une petite fourmi dans ce décor grandiose et démesuré… le groupe joue le jeu et m’offre un véritable show en s’offrant littéralement sous  l’objectif. EXTRA !

C’est en fin de concert que le slow mythique de mes tendres années, Still Loving You, déploie ses acoustiques… joli moment d’émotion… S’en suit  un autre hit, chanson officielle pour la paix, le fameux Wind Of Change

Après 2h de concert, le groupe salue la foule et s’en va sous les hourras du public. De rappels en rappels, le Phare ne veut plus les quitter… 47 ans après la création du groupe (oui oui, 1965 !!!), cette formation mythique continue de « piquer » les foules.

Respect !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Written by carolinemoureaux

4 avril 2012 at 09:14

Si on chantait…

leave a comment »

Cette voix tremblante là, je la reconnaitrais entre 1000…

Après avoir tournoyé et m’être fait écraser les orteils durant mes jeunes années, pour des rocks acrobatiques inégalables au bras de mon frangin, aux sons rythmés  de « Lili voulait allait danser », ce sont d’innombrables souvenirs qui ont été bercé par sa multitude de tubes qui me reviennent en mémoire.

Ce soir, je redécouvre ces airs connus différemment. Il y a cet orchestre symphonique d’abord. 40 musiciens venu accompagner Julien Clerc, qui nous ont offert un spectacle inédit où l’ensemble de ses grands standards, ainsi que ses toutes dernières chansons, ont été réorchestrés.

Et puis, il y a l’âge, le temps qui traîne, défile… qui nous rappelle à quel point ces moments passés sont d’une richesse rare. Ce n’est rien, tu le sais bien, le temps passe, ce n’est rien…

Nostalgique ? Peut-être. Mais un régal de rencontrer le personnage. Qui malgré une première approche rieuse sur un parking surbooké, n’a pas besoin de trop de mots pour afficher sur son visage, un sourire éclatant et révélateur de son plaisir d’être là.

2000 spectateurs, un répertoire où l’on a que l’embarras du choix et 3 rappels que le chanteur offre avec plaisir à son public. Un orchestre classique qui sonne pop en cette soirée au Phare…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Written by carolinemoureaux

10 mars 2012 at 16:17

Apprécier les petits bonheurs…

leave a comment »

2011… sacrée année.
Tant au niveau pro que perso, elle fut de celles qui sont un tournant. Une prise de conscience.
C’est ça, peut-être, être adulte, ou du moins le devenir.

De belles rencontres, que dis-je… de vraies rencontres. De beaux sourires, des visages, nombreux, marqués, ridés, rieurs… et des rires lézardant les ruelles.
Des déceptions, des larmes aussi, la perte de personnes chères, très chères. Le cœur qui chavire et qui cogne fort, si fort qu’on pense ne pas pouvoir s’en sortir.

La vie est terrible. Oui, mais… les journées peuvent être si belles !
Alors en 2012, surtout, n’oublions pas d’être heureux…

Written by carolinemoureaux

11 janvier 2012 at 18:15