Photoblog de Caroline MOUREAUX, Photographe

Le site officiel : www.caroline-moureaux.com

Archive for janvier 2012

L’homme à la moto…

leave a comment »

Ce sont près de 3500 spectateurs ce soir qui ont pu tomber sous le charme de l’espagnol Adam RAGA et son aisance sur les parcours, oh combien difficiles et techniques, de ce second Trial Indoor au Phare.

Ce genre de manifestations me plaît à photographier car non seulement, il faut être sur le « qui-vive », anticiper les positionnements des coureurs, mais aussi parce qu’à quelques centimètres de ses prouesses et engins motorisés, l’adrénaline est bien là.

Il faut savoir se préserver tout en restant aux aguets pour de belles images. Un vrai jeu de cache-cache entre les obstacles… Et dieu seul sait comme je peux aimer ce jeu là.

Alors mission réussie. Malgré quelques frayeurs, il faut bien l’avouer.

Mention spéciale au 3 français Alexandre Ferrer, Loris Gubian et Guillaume Laniel… (non, non , je ne suis pas chauvine…) mais surtout à Aurélien FONTENOY (4 fois champion du monde de VTT Trial) qui passe les mêmes obstacles que ces fous du volant mais avec comme seul carburant la sueur de son front et les muscles de ses cuisses.

Alors là, moi je dis : respect !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

Récap’annuelle…

leave a comment »

Parce que quelques images valent mieux que de longs discours, le Phare a choisi de faire revivre les émotions de l’année écoulée pour souhaiter ses vœux.

Une petite créa pour compacter tout ça et le tour est joué…

Written by carolinemoureaux

15 janvier 2012 at 15:50

Apprécier les petits bonheurs…

leave a comment »

2011… sacrée année.
Tant au niveau pro que perso, elle fut de celles qui sont un tournant. Une prise de conscience.
C’est ça, peut-être, être adulte, ou du moins le devenir.

De belles rencontres, que dis-je… de vraies rencontres. De beaux sourires, des visages, nombreux, marqués, ridés, rieurs… et des rires lézardant les ruelles.
Des déceptions, des larmes aussi, la perte de personnes chères, très chères. Le cœur qui chavire et qui cogne fort, si fort qu’on pense ne pas pouvoir s’en sortir.

La vie est terrible. Oui, mais… les journées peuvent être si belles !
Alors en 2012, surtout, n’oublions pas d’être heureux…

Written by carolinemoureaux

11 janvier 2012 at 18:15